Cliquez pour agrandir l'image

Olympiades : une partie décisive

mercredi 19 septembre 2012

Les Olympiades d'échecs viennent de s'achever à Istanbul par la victoire de l'Arménie qui a devancée grâce à un meilleur départage l'équipe de Russie pourtant favorite. L'équipe de France, affaiblie par l'absence d'Etienne Bacrot et la méforme de certains joueurs, n'a pas tenu la distance après un bon début. Il est vrai que nos représentants avaient enchaîné les Olympiades après un championnat de France très disputé. La fraîcheur physique et mentale est un élément important de la réussite aux échecs.

Parmi les équipes de tête, le tournant de la compétition a sans doute eu lieu lorsque les Etats-Unis ont créé la sensation en battant la Russie. Sur le premier échiquier, le champion des Etats-Unis Hikaru Nakamura a été décisif contre l'ancien champion du monde Vladimir Kramnik. Cette partie spectaculaire a attiré mon attention, non pas pour la qualité du jeu des deux champions mais à cause de plusieurs coups douteux sur le plan stratégique rarement commis à un tel niveau.

Nos héros seraient-ils fatigués ?

Je vous propose d'en juger par vous même en partageant l'analyse des moments forts de cette partie étonnante.


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Retour

Accueil  |  Précédent  |  Suivant

Cliquez pour agrandir l'image

Abonnez-vous au flux RSS

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS

Partagez

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Exercice tactique



© Alain Moal 2012-2019Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : dimanche 24 mars 2019