Cliquez pour agrandir l'image

Une brillante attaque

dimanche 5 août 2012

Depuis la montée en puissance des logiciels, les échecs nous apparaissent de plus en plus comme un jeu tactique. Le calcul brut semble surpasser la compréhension stratégique. L'être humain n'est toutefois pas capable d'appliquer les mêmes méthodes de calcul que la machine. Sa capacité à calculer précisément un arbre de variantes complexes est limité. Il doit combiner calcul, intuition et audace avant de se lancer dans des complications tactiques incertaines. 

Placer un sacrifice menant à une attaque à long terme sur le Roi contre un fort adversaire procure une grande satisfaction. L'extrait de partie que je vous propose de découvrir a été joué à Aix-les-Bains en 2011 au cours du championnat d'Europe individuel, ma victime fût le Maître International Oliver Kurmann, membre de l'équipe nationale suisse. Je vous invite à réfléchir sur la position initiale avant de confronter votre analyse aux coups joués pendant la partie.


Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Retour

Accueil  |  Précédent  |  Suivant

Cliquez pour agrandir l'image

Abonnez-vous au flux RSS

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS

Partagez

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Exercice tactique



© Alain Moal 2012-2019Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : samedi 8 juin 2019