Candidats : le premier sang est versé

Cliquez pour agrandir l'image dimanche 17 mars 2013

Le tournoi des candidats a débuté mollement. La première ronde fut marquée par la grande prudence de tous les prétendants. Les quatre premières parties se sont achevées sans éclat par le partage du point. J'ai immédiatement eu un doute sur la combativité qui allait animer les protagonistes. L'enjeu n'allait-il pas tuer le jeu ? La peur de perdre n'allait-elle pas prendre le pas sur l'envie de gagner ?

Le déroulement de la seconde ronde m'a rassuré. Levon Aronian fut le premier à verser le premier sang, celui de Boris Gelfand en l'occurrence. A la suite d'une négligence de son adversaire, Aronian nous gratifia d'une élégante pointe tactique suivie d'une superbe réalisation technique. Teimour Radjabov ne tarda pas à faire de même contre Vasily Ivanchuk bien que celui-ci ne put exploiter une faute de son adversaire dans la réalisation d'un avantage écrasant.

Le tournoi est maintenant lancé.

Voici le moment où la partie entre Aronian et Gelfand a basculé en faveur de l'Arménien.



Je vous livre aussi l'intégralité de la victoire de Radjabov sur Ivanchuk qui met en exergue la difficulté, même pour les meilleurs joueurs, à défendre une position affaiblie et passive.



Ce billet est illustré par une photographie de Ray Morris-Hill.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Retour

Accueil  |  Précédent  |  Suivant

Cliquez pour agrandir l'image

Abonnez-vous au flux RSS

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS

Partagez

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Exercice tactique



© Alain Moal 2012-2019Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : dimanche 24 mars 2019