Cliquez pour agrandir l'image

Des Cavaliers et des pions sur la même aile

dimanche 3 novembre 2013

La connaissance des finales élémentaires est extrêmement utile pour le joueur de compétition. J'en prendrais pour preuve ma partie contre Joachim Iglesias jouée lors du récent tournoi du Cap d'Agde. Après une ouverture mal négociée, j'ai été contraint de simplifier dans une finale avec un pion de moins. En finale, le camp attaquant a généralement intérêt à échanger les pièces alors que le camp défendant cherche à échanger les pions. Je connaissais évidemment ce principe (qui a néanmoins ses exceptions) mais pendant la partie j'ai pensé que la simplification vers une position avec des pions concentrés sur une seule aile augmentait mes chances pratiques de partager le point.

Cette évaluation erronée était basée sur la méconnaissance (ou plutôt l'oubli) de l'évaluation de la finale de Cavaliers avec quatre pions contre trois sur la même aile. J'avais étudié ce type de finale il y a bien longtemps et mes souvenirs étaient bien trop vagues pour permettre une évaluation claire de mes chances de nulle. Ce n'est que face à la difficulté à trouver des coups de défense pendant la réalisation technique (relativement aisée) de mon adversaire que des bribes de théorie me sont revenues à l'esprit.

Après vérification, le verdict était clair : "the four vs. three position is considered a win" (la position quatre contre trois est considérée gagnante) selon "The Endgame Manual" de Mark Dvoretsky. Karsten Müller et Frank Lamprecht sont un peu moins catégoriques dans "Fundamental Chess Endings" mais affirment que la probabilité de gain est très élevée.

Voici la fin de ma partie contre Iglesias :



Immédiatement après la partie j'ai interrogé plusieurs joueurs amateurs de bon niveau (dont mon adversaire) pour connaître leur connaissance théorique de ce type de finale. Aucun n'a pu me donner une évaluation assurée.

Le lecteur intéressé par le sujet pourra s'inspirer de l'analyse de Reuben Fine datant de 1941 présentée dans "The Endgame Manual".

Sachez qu'avec deux pions contre un et trois pions contre deux, la défense est généralement couronnée de succès mais que les chances de gain du camp attaquant augmentent fortement avec le nombre de pions restant.

La connaissance de l'évaluation de ces finales élémentaires est primordiale pour décider de certaines simplifications pendant la partie.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Retour

Accueil  |  Précédent  |  Suivant

Cliquez pour agrandir l'image

Abonnez-vous au flux RSS

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS

Partagez

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Exercice tactique



© Alain Moal 2012-2019Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : samedi 8 juin 2019