Apprenons de nos parties blitz

vendredi 23 octobre 2015

L'apparition des sites de jeu en ligne a révolutionné la pratique des échecs. Ils ont permis à des joueurs isolés de s'adonner à leur loisir préféré à toute heure du jour et de la nuit sans parcourir des dizaines de kilomètres pour rejoindre le club le plus proche. Cette pratique s'est malheureusement développée au détriment de la convivialité du jeu en club.

Jouer quelques parties en blitz sur le net est un agréable divertissement après une journée de travail. L'effort mental n'est pas très intense car l'intuition et le sens positionnel prennent le pas sur la profondeur du calcul. De plus, l'enjeu étant faible, pour ne pas dire nul, la tension nerveuse inhérente à la pratique en compétition est inexistante. Mais pour certains, jouer sur internet est aussi une façon de s'entraîner en vue de compétitions plus sérieuses à des cadences plus lentes. Il est ainsi possible de tester son répertoire d'ouverture ou de travailler de nouvelles lignes.

Les cadences rapides privilégient l'aspect sportif des échecs et ne  permettent que très rarement d'explorer toute la beauté de notre jeu. J'ai donc pris l'habitude de vérifier a posteriori mes parties les plus intéressantes avec un moteur d'analyse. Je découvre ainsi les nombreuses ressources cachées qui m'ont échappées au cours de la partie. Il m'arrive souvent d'être surpris par les propositions du logiciel et d'approfondir l'analyse de certaines positions.

Je vous invite à chercher la meilleure continuation dans quelques positions tirées de mes parties jouées en cadence blitz sur le site Chess.com.

Débutons en douceur par un exercice facile. Trouverez-vous le meilleur coup noir dans la finale de Tours qui suit ?



Malgré le manque de temps de réflexion, il est parfois possible de terminer brillamment une partie par une attaque contre le Roi adverse. Mon adversaire, ennuyé à juste titre par la présence d'un puissant Fou noir en d4, vient de replier son Cavalier en e2. Trouvez-vous comment conclure l'attaque noire ?



Dans la position suivante, conduisant les noirs, j'ai obtenu une position prometteuse. Mon adversaire vient de jouer son Cavalier de f3 en d2, attaquant la Tour noire, pour récupérer le pion e4. Quel est le meilleur coup noir ?



Dans l'exemple suivant, les noirs ont un pion de plus mais les blancs ont une avance de développement qui leur assure une excellente compensation. Les noirs viennent de déplacer leur Dame de d8 en b6. Quel est le meilleur coup blanc ?



Dans la position du diagramme suivant, les noirs ont sacrifié un pion au centre pour ouvrir les lignes sur le Roi blanc exposé. Mon adversaire vient de jouer sa Tour en c1 attaquant le Fou c5. Quel est le meilleur coup noir ?



Partager sur Facebook Partager sur Twitter


Retour

Accueil  |  Précédent  |  Suivant

Cliquez pour agrandir l'image

Abonnez-vous au flux RSS

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS

Partagez

Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Exercice tactique



© Alain Moal 2012-2019Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : samedi 8 juin 2019